logo-new                 

                 



ciuss156
  logo-facebook50
Le don planifié, un geste durable et accessible à tous

Le don planifié est un geste concret et réfléchi qui confirme un engagement à plus long terme envers une cause qui vous est chère. Il fait partie intégrante d’une bonne planification financière, fiscale et successorale et s’adresse à tous, quels que soient le patrimoine et la situation familiale.
Vous souhaitez en savoir plus sur le don planifié:
Consultez votre conseiller financier ou juridique, ou contactez la Fondation qui vous référera un professionnel en dons planifiés.

À qui s’adresse le don planifié ? Et pourquoi le faire ?
  • Tous les donateurs qu'ils soient fortunés ou pas
  • Tous ceux qui souhaitent donner du soutien à leurs établissements de santé
  • Pour donner de meilleurs soins aux générations futures
  • Pour donner de l'espoir aux patients
  • Pour développer les valeurs d'entraide, de solidarité et de partage
Quels sont les avantages du don planifié pour moi, donateur ?
  • Obtenir un crédit d'impôt intéressant d'environ 50% du don octroyé
  • Obtenir une reconnaissance pour notre geste généreux
  • Investir pour que ceux qui nous succèdent aient de meilleurs soins
  • Montrer l'exemple aux donateurs de demain
  • Assurer la pérennité de la Fondation


Faire du bien à sa façon
Il existe plusieurs types de dons planifiés qui s’adaptent à vos objectifs financiers et personnels:

Dons de votre vivant
• Dons en argent
• Dons de biens immobiliers
• Dons de titres côtés en bourse (fonds mutuels, actions ou autre) 
Dons au décès
• Legs testamentaires
• Dons d'une assurance vie
• Dons à l'aide d'une rente
• Dons de régimes enregistrés (REER, FEER)

Saviez-vous que :

Saviez-vous que le crédit pour don sera plus élevé si vous les concentrez tous dans une même année?

Pour une période de 3 ans un don annuel de 500 $ bénéficiera d’un crédit de 629 $ tandis qu’un don total de 1500 $ versé dans une même année permet d’obtenir 692 $.

Saviez-vous que le don direct de titres boursiers ou de parts de fonds commun de placement vous permet d’économiser l’impôt sur le gain en capital ?

M. Lacharité, 64 ans possède une police d’assurance-vie entièrement payée dont le capital décès est de 100 000 $. Cette protection n’est plus adaptée à sa situation, il envisage donc de racheter sa police pour un montant de 29 000 $. Son planificateur financier sachant son état de santé fragile, lui suggère plutôt d’examiner la possibilité d’en faire don à un organisme de charité. La valeur marchande de sa police est évaluée à 60 000 $. Afin d’illustrer ce cas voici ce qui se passerait si M. Lacharité faisait ou non, don de sa police. S’il rachète sa police d’assurance-vie, il encaissera un montant net d’impôt de 21 282 $. S’il fait don de sa police d’assurance, il encaissera (par une réduction d’impôt) un montant de 21 202 $ ET à son décès, l’organisme encaissera le capital décès de la police d’assurance vie soit, 100 000 $.